L'univers des pierres précieuses

avril 04, 2020 7 minutes de temps de lecture

Pierre précieuse

Vous ne savez pas grand-chose sur les pierres précieuses et vous souhaitez approfondir vos connaissances pour votre culture ou pour vos besoins ? Coup de chance, vous venez de tomber sur la bonne page ! Vous avez peut-être en votre possession des bijoux avec de jolies pierres, comme sur ce site proposant des ravissantes bagues pierre de lune, et vous voulez donc en savoir plus sur ces dernières, ne serait-ce que pour bien les entretenir. Savoir si oui ou non, un porte bijoux peut être utile pour en prendre soin. Aujourd’hui nous allons vous montrer comment faire, mais dans un premier temps, nous verrons d’où viennent les termes « gemme », « pierre précieuse » et « pierre semi-précieuse ». D’ailleurs, ces dernières ne s’appellent plus ainsi depuis un décret datant du 14 janvier 2002. Dans le milieu professionnel, le terme « pierre fine » est désormais préféré, car le terme « semi-précieux » était perçu comme trompeur et irrévérencieux. Nous nous attarderons ensuite plus précisément sur les pierres précieuses, nous en établirons la liste, et nous ferons ensuite de même pour les pierres fines. Pour finir, nous vous donnerons quelques conseils d’entretiens pour préserver vos bijoux possédant des pierres de ce type, le plus longtemps possible. Maintenant que tout est dit, il est temps de parler de ces fameuses pierres.

Présentoir à bijoux en lin

1) Les différentes gemmes (Pierre précieuse, semi-précieuse et organique) :

Pour commencer, il est important de comprendre les termes que l’on emploie. Commençons par le terme « gemme ». Pour être une gemme, il faut remplir trois conditions. Tout d’abord, une gemme doit être naturelle. Il faut ensuite qu’elle soit dure (sa dureté est déterminée sur l’échelle de Mohs), c’est-à-dire qu’elle ne risque pas de se rayer ou d’être endommagée facilement. Pour finir, une gemme doit être considérée comme « belle », même si nous savons que la beauté est subjective, elle reste possible à déterminer. Le terme « gemme » s’applique à trois catégories de pierres différentes, les pierres précieuses, les pierres fines (anciennement dites « pierre semi-précieuse ») et les pierres organiques.

A) Les pierres précieuses :

Ce terme est uniquement employé pour désigner les quatre gemmes que sont le diamant, l’émeraude, le saphir et le rubis.

Mine Oudatchnaia diamant

Mine de diamant à ciel ouvert russe d'Oudatchnaïa.

B) Les pierres fines :

Ce terme est employé pour désigner tous les autres gemmes que nous n’avons pas citées précédemment. La liste des pierres fines est établie par la CIBJO (confédération internationale de bijouterie, joaillerie, orfèvrerie des diamants, perles et pierres).

C) Les pierres organiques :

Ces dernières ne sont pas issues de matière minérale, mais comme leurs noms l’indique de matière organique. Elles peuvent provenir des végétaux comme celle-ci : le copal, le jais, l’ambre et la mellite. Mais aussi des animaux comme les perles, le corail et la nacre. Aujourd’hui nous ne nous préoccuperont pas de ces dernières, car nous allons nous concentrer uniquement sur les pierres précieuses et les pierres fines.

2) Histoire des pierres précieuses, origine et formation :

Les pierres précieuses se sont formées il y a des millions d’années voire possiblement des milliards d’années dans les entrailles de notre planète bleue. Elles ne se forment pas toutes dans le même type de roches, voici les trois différentes dans lesquelles elles sont apparues :

Roche volcanique : Est formée lorsque le magma ou la lave refroidi et durci.

Roche sédimentaire : Est formée lors du dépôt de sédiments.

Roche métamorphique : Se forme lorsque des roches volcaniques, sédimentaires ou même métamorphiques subissent une transformation physique importante sous des chaleurs ou des pressions extrêmes.

Les différentes roches

Tout le monde n’a pas découvert les pierres précieuses en même temps. Les Grecques les ont probablement découvertes grâce aux Égyptiens et aux Phéniciens six siècles avant Jésus-Christ. Tandis que les Asiatiquesconnaissaient déjà l’existence des pierres précieuses et leurs valeurs bien avant. À cette époque, l’humanité pensait que seule une puissance divine pouvait créer de telles pierres.

Les termes « pierre-précieuse » et « pierre semi-précieuse » sont apparus pendant le 19ème siècle. Ils sont encore employés aujourd’hui même si certains changements sont apparus depuis un décret datant du 14 janvier 2002 cité plus tôt dans l’article. Rappelons que le terme « pierre fine » est préféré à « pierre semi-précieuse » depuis ce jour.

3) Les caractéristiques d’une pierre précieuse :

Comme nous l’avons dit précédemment, il n’existe que 4 pierres précieuses, les voici : le diamant, le saphir, l’émeraude et le rubis. Toutes ces pierres ont chacune leurs particularités.

Echelle de Mohs

                                                     Échelle de Mohs: Permet de mesurer la dureté des minéraux.

A) Particularité du diamant :

Il est composé de carbone, sa composition est très simple (les autres pierres sont toutes des composés). Il atteint une dureté exceptionnelle (10 sur l’échelle de Mohs), c’est la pierre précieuse la plus dure. Étant donné cette dureté, le diamant n’est donc pas taillé par un lapidaire (celui qui taille et façonne les pierres précieuses ou fines) mais par un diamantaire, car il possède le savoir-faire requis pour couper, tailler et polir le diamant.

B) Particularité du saphir :

Il appartient à la famille du corindon. Il peut apparaître sous différentes couleurs, mais pas le rouge (sinon ce serait un rubis). De nombreux gisements existent à travers le monde. Il est composé de cristaux d’oxyde d’aluminium. Ces derniers contiennent des impuretés laissant apparaître des couleurs différentes (violet, rose, jaune, bleu, vert). Il atteint une note de 9 sur l’échelle de Mohs.

C) Particularité de l’émeraude :

Elle est composée de silicate d’aluminium et de béryllium. Sa note sur l’échelle de Mohs varie entre 7,5 et 8. Sa jolie couleur verte est due aux différentes traces de vanadium, de chrome ou même de fer. L’émeraude est une pierre très rare, car elle est difficile à extraire. La Colombie représente à elle seule plus de 50% de la production.

D) Particularité du rubis :

Appartient lui aussi à la famille des corindons comme le saphir. Sauf que le rubis est la variété rouge de cette famille. Sa couleur est due à la présence d’oxyde de chrome. Sa dureté est de 9 selon l’échelle de Mohs. Presque la totalité des rubis dans le monde viennent de Birmanie (environ 85% de la production mondiale).

Les pierres précieuses

Voici ci-dessus les 4 pierres précieuses présentées dans cet ordre : Émeraude, Rubis, Saphir et Diamant.

E) La particularité des pierres précieuses :

Mais pourquoi seulement ces 4 pierres-là ? Déjà, il faut savoir que si la qualité de ces pierres est moyenne, elles peuvent être considérées comme des pierres fines. Il faudrait qu’elles aient une particularité rare pour qu’elles puissent garder leur statut de pierre précieuse, par exemple une couleur inhabituelle (l’exemple le plus connu est celui du diamant rouge.). Trois éléments sont importants à prendre en compte pour savoir si une pierre est précieuse, fine ou ni l’un ni l’autre :

Le premier élément est la rareté ! En règle général, il est beaucoup plus difficile de trouver une pierre précieuse qu’une pierre fine. Car on dénombrerait à ce jour plus de 90 pierres fines dans le monde, pour uniquement 4 pierres précieuses. De plus, généralement, une pierre précieuse est toujours plus rare, la pierre précieuse la plus rare étant l’émeraude. Cependant, certaines pierres semi-précieuses comme la Tanzanite peuvent être plus difficiles à trouver que le diamant par exemple (car 1000 fois plus rares, comme son nom l’indique elle ne se trouve qu’en Tanzanie).

Pierre précieuse Tanzanite

Voici ci-dessus la pierre Tanzanite. Découverte en 1954 en Tanzanie.

Le deuxième élément est le prix ! Le prix est plus important pour les pierres précieuses que pour les pierres fines, car elles sont plus rares. C’est pour cette raison, que les émeraudes par exemple ne sont utilisées que pour créer des bijoux de luxe. Même si de très beaux bijoux sont créés avec des pierres fines. D’ailleurs, la demande de pierres précieuses est de plus en plus élevée et ces dernières sont de plus en plus rares. De ce fait, les prix ne cessent d’augmenter. Il est donc très intéressant d’investir dans les pierres précieuses. Où peut-être même de foncer dans des mines de pierres précieuses… Bon courage pour l’extraction, vous ramènerez peut-être des minéraux intéressants.

Et pour finir, le troisième élément est l’accessibilité : En effet, les pierres précieuses sont généralement beaucoup moins accessibles est cela est dû à leur prix qui lui-même est dû à leur rareté. Les trois éléments pris en compte ont donc une relation de causalité. Car si les pierres précieuses n’étaient pas rares, leurs prix ne seraient pas élevés et elles seraient donc beaucoup plus accessibles.

4) Les pierres fines (anciennement appelées « pierre semi-précieuse ») :

Comme précisées précédemment, les pierres fines sont moins rares que les pierres précieuses, il en existe beaucoup plus (à ce jour, on en dénombre plus de 90). Vous pouvez en voir certaines sélectionnées en fonction de leur popularité sur l’image ci-dessous. Elles restent pour la plupart assez difficiles à trouver, mais en règle général beaucoup moins que les pierres précieuses (certaines pierres fines sont beaucoup plus rares.).

Pierre semi-précieuse ou pierre fine

Certaines pierres fines sont plus ou moins faciles à trouver, car elles sont plus communes que les autres (Améthyste, Topaze…). Elles peuvent voir leur valeur beaucoup augmenter si elles répondent à certaines conditions. C’est-à-dire si elles ont une jolie couleur ou une couleur rare. Une pierre à souvent une couleur qui lui est propre, par exemple, le violet pour l’améthyste, le rose pour la rubellite ou le quartz rose, le bleu pour la pierre de lune ou encore le turquoise pour plusieurs pierres comme la turquoise pourpre par exemple (car oui, les couleurs des pierres inspirent leurs propres noms). Les conditions restantes sont : la clarté, la forme et la taille. Mais d’autres conditions comme l’éclat, la pureté, le carat ont aussi un rôle important à jouer. Ces conditions peuvent aussi être très importantes pour les pierres précieuses.

 Voici une liste des autres pierres fines les plus connues : Lapis-lazuli, Opale, Grenat, Jaspe, Tourmaline, Agate, Aigue-marine, Citrine, Péridot, Onyx, Spinelle, Zircon, Hématite, Cornaline, Calcédoine, Labradorite, Œil de chat, Œil de tigre, Chrysocolle, Topaze impériale, Rutile, Azurite, Amazonite, Aventurine, Howlite, Obsidienne, Malachite, Quartz fumé, Pierre de soleil, Pyrite, Topaze bleue, Sodalite, Vanadium, Apatite, Rhodochrosite, Diopside, Cordiérite, Cristal de roche.

5) Comment prendre soin de ses pierres précieuses et les ranger ? :

Les pierres précieuses et les pierres fines sont généralement très résistantes. Les matériaux comme le fer, l’or, le bois et bien d’autres, ne risque pas de les abîmer. Par contre, il faut faire attention à ne pas faire entrer en contact vos gemmes entre eux, car elles peuvent se rayer. Par exemple, le diamant est plus dur que la topaze, il pourrait donc le rayer si un contact se produisait. Il faut donc ne pas ranger vos bijoux avec des pierres précieuses n’importe comment dans une boîte à bijoux, ou une coupelle. De ce fait, il est sûrement plus intéressant d’opter pour des présentoirs à bijoux. Car ces derniers permettent généralement de garder plus d’espaces entre vos bijoux, pour qu’ils ne se touchent pas. Vous limiterez ainsi les risques de rayure. Si vous avez un bijou avec une pierre de couleur, et que vous ne savez pas si c’est une pierre précieuse, n’hésitez à demander dans une bijouterie, pour ne pas prendre de risques. Vous avez accès à un large choix de portes bijoux ci-dessous, ou directement dans le menu principal de notre site. Ce serait dommage de rayer la jolie pierre bien taillée de votre pendentif.

Présentoir à bijoux